Maëva Dubuisson de Sister act : l’électro au féminin

Par Annabel Brot

publié le 2 mai 2023

Article

Culture

© Auriane Poillet

Associant la hardtechno à un versant plus lumineux et dansant, Maëva a commencé à mixer en solo en 2020 avant de suivre des ateliers en mixité choisie avec notamment l'association Hadra, pour «développer ma technique avec des pros dans une ambiance sereine, débarrassée de tout sexisme ou a priori de genre !»

Sous le pseudo de Myori, elle commence alors à se produire dans plusieurs lieux grenoblois comme la Bobine. Depuis 2022, elle pilote Sister Act, un programme gratuit mis en place par les collectifs Move Ur Gambettes et Résonance pour les femmes et les personnes non binaires.

Assurées par des femmes DJ, les formations débouchent sur des temps de visibilité : podcasts sur Radio Campus, apéros mix au Coup de Pousse, soirée à l'Ampérage...

«L'objectif est de féminiser la scène électro, où l'on retrouve très peu de filles en raison de stéréotypes comme celui selon lequel la technologie n'est pas leur domaine : cela pose des limites inconscientes et beaucoup n'osent pas se lancer car elles ne se sentent pas légitimes.» Annabel Brot

Infos pratiques

En concert le 2 juin au Noise Fest à Pipay.