Patriarchie : dénoncer le sexisme différemment

Par Annabel Brot

publié le 2 mai 2023

Article

Solidarités

© Pauline Rochette

Patriarchie est une association grenobloise qui conjugue féminisme et humour grinçant à travers des ateliers engagés et une expo 100% percutante !

Tout commence en 2019 lorsque Pauline Rochette imagine Patriarchie Magazine, des illustrations digitales autour de la place des femmes pour «dénoncer le sexisme différemment».

Résolument satiriques, ces couvertures d'un magazine féminin imaginaire reprennent les codes pour mieux les détourner avec des titres comme : «Rides, quand faut-il songer à l'euthanasie ?», «Poils : berk !», «Crime passionnel, l'ultime preuve de l'amour», «Sécheresse vaginale : comment ne pas décevoir»...

«Une expo en 2020 m'a permis de toucher un public plus large, notamment les hommes, pour débattre, échanger... D'où l'idée d'organiser des événements pour aller plus loin.» Pauline crée alors l'association Patriarchie qui propose des ateliers co-animés par des intervenant-es extérieur-es.

Cours de twerk pour aborder la sexualisation du corps des femmes, maquillage Drag pour parler de genre et d'identité, création de pochoirs et graffitis autour de l'histoire de la manif, visites féministes du cimetière «pour lutter contre l'invisibilisation des femmes inhumées sous le nom de leur mari et dénoncer un sexisme d'outre-tombe !»

Patriarchie entend «militer sur un mode inattendu, fun et un peu loufoque pour mieux faire passer le message». L'association compte aujourd'hui une centaine d'adhérent-es. Grâce à un prix de la Maison pour l'Égalité femmes-hommes, elle déploie depuis 2022 une expo itinérante : après Grenoble (le Silo, le Ciel, la Capsule...) elle se tient à Lyon, au café Rosa, jusqu'en juin.