La tour Perret, un autre sommet pour les Grenoblois-es !

Par Richard Gonzalez

publié le 3 mai 2023

Article

Patrimoine et Histoire

© Auriane Poillet

Symbole de la modernité de Grenoble, la tour Perret engage un chantier complexe pour sa restauration, en vue de sa réouverture au public en 2025. Chacun-e peut participer au financement de ces travaux, en lien avec la Fondation du patrimoine. Un moment festif est organisé le 13 mai en guise de coup d'envoi officiel de la campagne de dons. Vous aussi, apportez votre pierre à l'édifice !

Premier monument en béton armé de grande hauteur au monde, la tour Perret a jailli dans le décor urbain de Grenoble en 1925, à l'occasion d'un événement capital pour le rayonnement de la ville : l'Exposition internationale de la Houille blanche et du tourisme.

Cette manifestation, qui attira plus d'un million de spectateurs en moins de cinq mois, a légué aux générations futures le parc Paul-Mistral, du nom du maire de l'époque, et sa tour, conçue pour contempler les montagnes. L'architecte de la tour, Auguste Perret, n'était pas un inconnu. Il s'était déjà illustré, en tant que constructeur, dans la réalisation du théâtre des Champs-Élysées à Paris avant de réaliser l'église Notre-Dame au Raincy, avec ses surprenantes façades en béton armé.

C'est lui qui dessinera aussi les plans de la reconstruction d'une partie de la ville du Havre au lendemain de la Seconde guerre mondiale, reconnue aujourd'hui patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco.

Sylvain Frappat

Anatomie d'une tour

La construction de la tour Perret, haute de 90 mètres, représente une véritable prouesse technique. Ancrée dans le sol à 12 mètres de profondeur grâce à pas moins de 72 pieux, elle comprend une ossature principale de huit poteaux qui lui confèrent cette forme octogonale, ainsi qu'un couronnement ouvert, rythmé par trois terrasses. Ornée de claustras qui créent des constellations de lumière à l'intérieur, la colonne est siglée des quatre lettres indiquant les points cardinaux.

Toute de béton armé, cet or gris cher aux cimentiers locaux, la tour Perret a lancé la grande mutation urbaine de la ville, annonçant la création des quartiers au-delà de ses fortifications historiques. Elle a en même temps prouvé la pertinence et la rentabilité de ce matériau de construction, largement utilisé depuis, à Grenoble et partout dans le monde.

Pour que revive la tour

Si la tour Perret a marqué par ses audaces, elle a dû aussi prêter le flanc aux outrages du temps. Elle reste un symbole fort du caractère pionnier de la ville, mais son béton s'effrite, laissant apparaître le squelette en métal. Fermé au public depuis une soixantaine d'années, ce chef-d'œuvre de l'architecture moderne, classé monument historique en 1998, doit retrouver un second souffle.

  • Coût prévisionnel du projet global : 14,80 M€ HT
  • Subventions pour la restauration de la tour : Etat 40% et Département de l'Isère 25%
  • Mécénat et souscriptions publique via la Fondation du patrimoine : entre 500 000 et 2 millions d'euros attendus

C'est l'ambition de la Ville exprimée depuis 2016, qui souhaite en même temps que chaque Grenoblois-e puisse à nouveau profiter de ce joyau, en tant que monument à visiter, belvédère sur nos montagnes et lieu d'animations culturelles et touristiques. Un premier chantier test engagé en 2020 a permis de mesurer l'étendue et la complexité des travaux à mener en vue de sa réouverture.

Le protocole de restauration étant fixé, les marchés des travaux seront attribués cet été, pour un démarrage du chantier dès la rentrée.

Ajoutez votre pierre à l'édifice !

La Ville de Grenoble veut faire de cette restauration un événement populaire. Elle invite chacune et chacun à s'engager dans cette formidable aventure et propose aux entreprises et aux habitant-es qui le souhaitent de participer au financement des travaux, dans un même élan collectif.

Le chantier qui s'ouvre sera inédit par son ampleur et sa portée technique. D'autres pays pourront s'inspirer de l'exemple grenoblois pour la restauration de leurs monuments. Surtout, l'objectif est de rouvrir la tour Perret au public en 2025. Fièrement dressée dans l'avenir de Grenoble, et grâce à la contribution de toutes et de tous.

La tour en fête !

Réservez votre après-midi du 13 mai pour un moment festif avec la tour Perret ! Rendez-vous au pied des marches de l'Hôtel de Ville côté parc Paul-Mistral et dans le salon d'honneur de la mairie. Deux visites du chantier test de la tour Perret sont organisées à 14h30 et 15h30. Vous découvrirez l'histoire du monument, racontée avec humour par la Ligue d'impro 38, et les secrets du chantier de restauration, en présence de la Fondation du patrimoine et plusieurs associations (Avipar, ETPG, Patrimoine et Développement du Grand Grenoble, Fapi).

Les enfants pourront reconstruire la tour Perret en kapla (plaquettes en pin des Landes) en format géant. La musique sera de la fête, avec une déambulation de l'orchestre de jazz No Red Coin dans le parc. Au programme aussi : collation, rafraîchissements et atelier floral. Un espace sera également réservé à la collecte de vos dons pour la restauration de la tour Perret.

  • De 14h à 18h. Gratuit. Inscriptions pour les visites : grenoble-tourisme.com

Infos pratiques