La Fondation Georges Boissel inaugure son pôle social Atmo'Sphère

Par Auriane Poillet

publié le 16 mai 2023

Article

Solidarités

© Auriane Poillet

La Fondation Georges Boissel, au départ orientée vers l'accompagnement des malades psychiatriques dans tous les aspects de leur vie, inaugure son pôle social Atmo'Sphère à La Villeneuve. Trois structures de solidarité intègrent les locaux.

Porté par la Fondation Georges Boissel, le pôle social Atmo'Sphère a été inauguré mi-mai dans le quartier de la Villeneuve. Trois structures d'insertion sociale occupent l'espace : Solidarité Femmes Miléna, le SIAO Isère (Service Intégré de l'Accueil et de l'Orientation) et Graines d'Insertion se sont installés dans ce «lieu de vie et d'accompagnement pour les personnes en situation de précarité et d'exclusion sociale».

65 femmes et enfants déjà hébergés

Ce pôle social est né d'une «volonté d'accompagner des parcours de vie et du désir de dignité pour nous et toutes les personnes que nous accueillons», a expliqué Heidi Giovacchini, déléguée générale de la Fondation. «Le projet est de permettre à chacun de se reconstruire.»

3 000 m2 répartis sur cinq étages sont dédiés à la solidarité dans une «atmosphère sereine» et «un cocon rassurant», selon la Fondation. On y trouve :

  • un lieu d'accueil des publics,
  • un lieu sécurisé pour la mise à l'abri de femmes victimes de violences et leurs enfants,
  • une pension de famille de 25 logements et 16 hébergements d'urgence et d'insertion,
  • 25 studios pour les personnes en difficulté sociale
  • ainsi que 40 places d'hébergements d'urgence, du studio à l'appartement T4.
Auriane Poillet

Avec près de 90 professionnel-les du médico-social, Atmo'Sphère héberge déjà 65 femmes et enfants et compte 10 personnes en pension de famille. Tour d'horizon des structures qui composent le lieu.

Soutenir les femmes victimes de violence

Solidarité Femmes Miléna soutient les femmes victimes de violences et leurs enfants. La structure les accompagne pour se défaire d'une situation de violences et se reconstruire. On y trouve un espace d'accueil, d'écoute et d'accompagnement, des logements individuels dans l'agglomération grenobloise, des formations et des sensibilisations pour les administrations ou encore des espaces d'écoute et d'expression pour les enfants.

La structure agit pour le «droit à la paix et à l'autonomie des femmes», a félicité Chloé Pantel, maire adjointe du secteur 6.

Accompagner les personnes sans-abri

Le SIAO Isère (Service Intégré de l'Accueil et de l'Orientation) oriente, accompagne et va vers les personnes sans-abri ou en risque de le devenir. Il est composé de quatre services : un service d'insertion, un centre d'appel du 115 (demande d'hébergement d'urgence), le Service de Lutte contre l'Exclusion des Familles (SILEF) et un Observatoire social.

Rapprocher les personnes de l'emploi

L'objet de Graines d'insertion est de proposer un travail dans une structure d'économie sociale et solidaire à des personnes éloignées de l'emploi. Celles-ci ont la possibilité de rejoindre L'Arbre Fruité, un restaurant et un traiteur solidaire, Rénov'Services, qui s'occupe de la maintenance et du service de bâtiment, et Rénov'Bâti, qui propose des chantiers d'insertion professionnels et de la rénovation d'intérieur.

Infos pratiques

c'est où ?