Festival du Film court en plein air : une toile sous les étoiles

Par Annabel Brot

publié le 22 juin 2023

Article

Culture

© ©Jessy Penelon

La Cinémathèque de Grenoble nous en met plein les mirettes avec un rendez-vous indémodable, à la fois exigeant et grand public.

«Pour cette 46e édition, on a reçu 2 500 films : un record !», se réjouit Anaïs Truant, déléguée générale de la cinémathèque et du festival. «Le comité en a sélectionné environ 80 et des thématiques se dégagent : la relation parent-enfant, les questions LGBTI +... Très riche en documentaires et en films d'animation, la programmation est particulièrement lumineuse et joyeuse, avec par exemple plusieurs comédies musicales.»

Le festival met en lumière toutes les formes de création avec beaucoup d'inédits, des films de tous les pays, de tous les styles. Bref, c'est un évènement «populaire et exigeant, conjuguant des propositions tout public en extérieur et des choses plus expérimentales ou pointues en salle».

Un quart des projections s'adresse au jeune public, de trois ans aux ados, «en privilégiant la découverte des esthétiques comme des formes de narration». On retrouve aussi les compétitions, une Nuit Blanche sur le thème «Mélancolie de l'été», une carte blanche à l'Agence du Court Métrage avec des rétrospectives classiques ou audacieuses, les petites formes entre midi et deux...

Un atelier de doublage (dès 8 ans) a lieu mercredi et samedi après-midi et les adultes pourront découvrir du cinéma en réalité virtuelle à la Maison de l'International : une expérience immersive et inédite !

Infos pratiques