Comment protéger les enfants des fortes chaleurs et des UV ?

Par Auriane Poillet

publié le 22 juin 2023

Article

Jeunesse

© Auriane Poillet

C’était le sujet des sessions de formation auxquelles ont assisté les agent-es de la Ville en contact avec le jeune public.

80 directeurs et directrices d'accueil de loisirs périscolaires et Atsem se sont notamment préparés pour être opérationnels au 1er juin. L'idée est de pouvoir réagir et proposer des alternatives ombragées aux enfants pour la fin de l'année scolaire et aux MJC et centres de loisirs qui utilisent les écoles pendant les vacances. Cette démarche concerne aussi les équipes du CCAS travaillant dans la petite enfance, les animateurs et les animatrices sportif-ves de l'Été Oh ! Parcs ou encore les référent-es famille dans les Maisons des Habitant-es.

Un enjeu de santé publique

La lutte contre les effets de la chaleur et les UV est «un enjeu de santé publique», explique Angélique Giannini, cheffe du service Promotion de la santé. «Les UV peuvent provoquer des pathologies oculaires et, plus tard, des cancers de la peau qui sont responsables d'une mortalité importante chez les 30-40 ans. Car ils sont directement liés à la dose reçue dans sa vie.»

Les enfants y sont particulièrement sensibles. C'est pourquoi des dispositifs de lutte sont mis en place dans les écoles : un vaste projet de végétalisation des cours d'école est en cours, un accès à l'eau pour le rafraîchissement est d'ores et déjà déployé dans la plupart des écoles et des vaporisateurs, des ventilateurs et des brasseurs d'air ont été également été distribués. Des crèmes solaires sont aussi fournies à l'occasion de sorties scolaires par exemple.

Infos pratiques