Harcèlement : Serein.e.s déclenche la sirène

Par Annabel Brot

publié le 31 août 2023

Article

Santé

© Sylvain Frappat

Depuis 2019, l’association Serein.e.s lutte contre les violences sexuelles et sexistes en milieu festif en conjuguant sensibilisation et formation.

Réunissant une douzaine de membres et deux salariées, elle intervient dans les salles de concert et les festivals. «On anime régulièrement des stands pour parler consentement, relations intimes, féminisme, sexisme..., détaillent Cléo et Eloïse, membres du CA. On met à disposition des brochures d'associations comme Consentis, Keep Smiling sur le thème « conso et drague », des contacts ressources pour les personnes queer...»

Serein.e.s crée aussi ses propres outils pédagogiques, par exemple un flyer «anti-relou» à donner à quelqu'un-e au comportement déplacé pour faire passer le message avec efficacité et humour...

L'association accompagne également des organisateurs d'événements (Hadra, Retour de Scène, Mix'Art...), notamment par le biais de Tempo, le réseau des musiques actuelles de la métropole grenobloise. Elle forme ainsi leurs équipes et les bénévoles, voire le personnel de sécurité. Depuis peu, Serein.e.s intervient aussi auprès des bars.

«Il s'agit de définir les violences sexuelles et sexistes et de donner des outils pour bien réagir quand on accueille une victime : comment recevoir sa parole, la mettre en sécurité, vers quelles structures l'orienter... Les formations passent par beaucoup de temps de discussion, de mises en situation, jusqu'à aboutir à la mise en place d'un protocole personnalisé.»