Activités périscolaires : un modèle entier à repenser !

Par Groupe « Nouvel Air, socialistes et apparentés »

publié le 1 sept. 2023

Article

Tribunes Politiques

Mauvaises surprises en vue pour de nombreuses familles à la rentrée : la majorité municipale a décidé de rendre payantes toutes les activités périscolaires dès la première fréquentation.

Votre enfant était jusqu'alors accueilli gratuitement entre 7 h 50 et le début des cours, comme deux tiers des écolières et écoliers : il vous faudra désormais payer !

Votre enfant restait jusqu'alors gratuitement à l'école le mercredi entre la fin des cours et 12 h 30 : il vous faudra désormais payer !

Votre enfant disposait jusqu'alors gratuitement de deux sessions d'aide aux leçons par semaine, entre 16 h et 18 h : il vous faudra désormais payer !

Votre enfant faisait partie des 4 600 jeunes qui pratiquaient jusqu'alors des activités périscolaires (culturelles, sportives, ludiques, ...) un ou deux soirs par semaine pour éviter la tarification qui commençait au 3ᵉ soir : il vous faudra désormais payer !

Et quand la majorité municipale nous dit que cela sera compensé par la baisse du tarif des activités de la pause du midi, cela n'est pas vrai pour tout le monde et – c'est quand même un comble – les familles aux plus faibles revenus auront un surcoût. Par ailleurs, au-delà de la question de cette nouvelle tarification et des inégalités qu'elle induit, nous sommes convaincus qu'il faut entièrement repenser le modèle des activités proposées à nos enfants sur les temps périscolaires.

Recrutement d'agents formés et qualifiés pour animer ces activités, revalorisation de leur statut professionnel pour éviter le turn-over qui nuit à la qualité des prestations proposées, meilleure structuration des temps périscolaires pour les rendre plus attractifs, définition d'une offre beaucoup plus qualitative et diversifiée, permettant d'offrir les mêmes opportunités à chacune et chacun, quel que soit son quartier d'habitation.

Tout cela nécessite deux choses : une réelle volonté politique et l'ouverture d'une large concertation avec l'ensemble de la communauté éducative (enseignants, parents, enfants, éducateurs, associations d'éducation populaire et acteurs socioculturels) : pour notre part, nous y sommes prêts !

Cécile CENATIEMPO, Romain GENTIL, Hassen BOUZEGHOUB

Contact : groupe.nasa@grenoble.fr