Grenoble célèbre les 80 ans de la Libération !

Par Groupe « Grenoble en commun »

publié le 21 déc. 2023

Article

Tribunes Politiques

Grenoble a une histoire particulière avec la Seconde Guerre Mondiale, pour sa résistance acharnée et le courage de nombreux-ses Grenoblois-es qui ont donné leur vie pour la République Française. Ce passé singulier lui a valu le titre de Ville Compagnon de la Libération.

À l'occasion des 80 ans de la Libération, la Ville organise une série d'évènements pour se souvenir des atrocités du passé, et de la résistance qui a pris place à Grenoble. Faire vivre l'esprit de la Libération et transmettre les valeurs de paix et de résistance, c'est le défi que porte Grenoble, surnommée Capitale des Maquis, et son réseau d'associations mémorielles. Les commémorations s'étaleront sur 3 ans (2023, 2024, 2025), pour 3 anniversaires : 1943, 1944, et 1945.

En effet, si la capitulation de l'Allemagne nazie sans conditions en 1945 marque la fin de la guerre, les deux années précédentes ont leur lot d'événements, dont il s'agit de transmettre la mémoire. 2023 a pu voir des expositions, conférences et présentations d'ouvrages, des spectacles, un hommage aux déportés du 11 novembre 1943 pour avoir commémoré l'armistice de 1918, la commémoration de la Saint-Barthélemy grenobloise, et celle de la rafle place Vaucanson.

Le dernier déporté survivant de la manifestation du 11 novembre 1943, Vincent Malerba, s'est vu remettre la médaille de la Ville de Grenoble. Pour 2024, la Ville a préparé un programme tourné vers le grand public, en particulier les enfants et les jeunes. L'accent sera mis sur les femmes dans la Résistance, trop souvent oubliées, et sur les populations étrangères et immigrées.

Il s'agit de perpétuer les valeurs de la République au travers de la commémoration d'événements qui ont pu amener à sa libération. Les villes jumelles de Grenoble, avec qui elle partage ces valeurs de paix, prennent également part à la programmation des 80 ans de la Libération. 2024 verra le maire de Grenoble coprésider l'Ordre de la Libération.

Toujours se rappeler du passé, pour comprendre le présent, et repenser le futur.

Emmanuel CARROZ, Isabelle PETERS

Site : grenobleencommun.fr

Contact : contact.gec@grenoble.fr