Frédéric Lapierre : nouveau directeur de la Belle électrique

Par Alice Colmart

publié le 8 janv. 2024

Article

Culture

© Sylvain Frappat

La Belle Électrique, salle de concerts qui valorise toutes les musiques amplifiées à Grenoble, résonne comme une véritable consécration pour Frédéric Lapierre, son directeur actuel.

Depuis ses 18 ans, celui-ci ne cessait de répéter qu'«il manquait une salle de concerts d'une jauge moyenne de 1 000 personnes à Grenoble». Ce passionné de musique grandit au sein du quartier de l'Arlequin, dans un environnement où la culture est omniprésente.

Dès son plus jeune âge, Frédéric assiste régulièrement aux répétitions studio de son grand frère musicien. L'émerveillement le dispute à la passion. Plus tard, le jeune homme découvre le monde de la nuit et passe la plupart de son temps dans les salles de concerts de la capitale des Alpes, comme celle de l'Adaep (L'Ampérage aujourd'hui).

Après ses études supérieures et des postes en tant que chargé de communication dans diverses salles de concerts dont Le Brise-Glace à Annecy et Le Moulin à Marseille, il devient en 2015 directeur de La Belle Électrique. Avec l'association MixLab et son équipe de 23 personnes, Frédéric s'occupe de la gestion de la structure tout comme de l'accueil d'artistes célèbres et émergent-es.