Le Centre d'Art Bastille : entre patrimoine et modernité

Par Annabel Brot

publié le 8 janv. 2024

Article

Culture

© © www.levetchristophe.fr

Mettre l’art contemporain à la portée de tous les publics, c’est le défi relevé depuis plus de quinze ans par la Centre d’Art Bastille (CAB).

Situé dans le fort de la Bastille, le CAB se déploie sur un espace de 180m2 et occupe quatre salles voûtées en pierres de taille dont les baies vitrées s'ouvrent sur un panorama époustouflant. Chaque année, le Centre d'Art Bastille programme quatre à cinq expos réalisées par «des artistes qui parlent à tout le monde. Des talents confirmés ou émergents, dont les œuvres sont spécifiquement conçues pour résonner avec la dimension patrimoniale des lieux», souligne Émilie Baldini, directrice.

Médiation et création

Le CAB reçoit en moyenne 12 000 visiteurs et visiteuses par an et propose à chacun-e un parcours commenté. Il organise des ateliers gratuits (3-6 ans et 7-12 ans) le mercredi pour expérimenter différentes techniques (peinture, argile, linogravure, céramique...) et des rendez-vous qui varient selon les projets : performances, temps créatifs parents-enfants, concerts, projections... Il accueille régulièrement des scolaires, de la maternelle au lycée, pour des visites construites en amont avec les enseignant-es et se déplace dans les établissements pour faire découvrir l'art contemporain.

À son initiative, des interventions d'artistes se déroulent dans les écoles grenobloises. Ainsi, la plasticienne Léa Casacci a accompagné la réalisation d'une fresque dans la cour de la maternelle Marceau et la création d'un alphabet imaginaire à l'école Paul-Bert. En février, le programme «Insolites» associera une carte blanche à l'association l'Envers des Pentes, dédiée aux résidences artistiques en territoire de montagne, et «Cabane», un événement autour de la microédition locale.

Avant le vernissage en avril d'une expo où le collectif italien Tomboy's Don't Cry interrogera les questions de genre.

Infos pratiques

c'est où ?