Cancer du sein : la montagne pour se reconstruire

Par Alice Colmart

publié le 8 janv. 2024

Article

Solidarités

© Des sommets pour rebondir / Bureau des guides

Depuis 2013, l’association grenobloise Des Sommets pour Rebondir emmène sur les cimes des femmes atteintes ou rescapées du cancer du sein, pour les aider à s’échapper du cadre des soins.

Gravir une autre montagne que celle de la maladie, tel est l'enjeu de l'association grenobloise Des Sommets pour Rebondir présidée par Carine Seyvecou, elle-même touchée par un cancer du sein il y a quelques années. «Le sport aide à sortir du cadre des soins et est bénéfique pour la suite des traitements», explique-t-elle.

Du ski de fond à la spéléologie Environ une fois par mois, Carine emmène des groupes de femmes en montagne, avec l'aide du Bureau des guides qui encadre ces sorties. Ski de fond, spéléologie ou encore canyoning : leur contenu varie selon les saisons. Toutes ces sorties restent accessibles pendant les traitements, ou après, selon l'énergie et la motivation de chacune. Qui plus est, ces rendez-vous sont proposés gratuitement «à l'exception, parfois, de dépenses liées au covoiturage ou à l'achat de matériel particulier.»

Grimper au sommet

Au-delà de son programme de sorties, l'association s'est fondée en imaginant un défi annuel. Prévu tous les ans en septembre, il propose à huit femmes de gravir une montagne à très haute altitude. La prochaine ascension se déroulera à la Roche Faurio (3730 mètres), dans le mythique massif des Écrins. Un événement symbolique qui permet à ces femmes «de participer, ensemble et dans la bienveillance, à un challenge très personnel.»