Un Système d'Échange Local bien huilé à Grenoble

Par Julie Fontana

publié le 8 janv. 2024

Article

Participation

© Alain Fischer

Donner un coup de main, transmettre un savoir, échanger un bien... Le tout sans argent, c'est l'objectif du S.E.L. Un Système d'Échange Local bien huilé à Grenoble, qui permet à tout-e citoyen-ne de valoriser ses compétences et d'être aidé-e en toute simplicité.

«Ce qui est important dans un SEL, c'est le lien entre les gens et surtout le principe : échanger des savoirs, services et biens, sans argent. Vu les conditions économiques actuelles, ça permet beaucoup de choses... C'est une foule immense de services rendus sans argent !», constate Alain Reitenbach, nouveau président de l'association du SEL agglo 38.

Si plus de 500 SEL existent en France, chacun a sa particularité. À Grenoble, la monnaie d'échange, le temps, est estimée en «flocons». Ainsi, une heure de temps passé à rendre un service équivaut à 60 flocons, échangeables à volonté selon l'offre et la demande au sein du groupe.

À son entrée, chaque nouvel-le adhérent-e reçoit un carnet d'échanges. Chacun-e propose ses compétences et fait des demandes d'aides régulières ou ponctuelles, inscrites dans un catalogue mis à jour chaque mois. Le tout dans un état d'esprit de réciprocité et d'égalité entre les personnes, sans distinction sociale. «Les types de services sont très variés et vastes ! Et ils ne se font pas forcément avec la même personne, ce n'est pas du troc», poursuit le président.

Infos pratiques