La Cuisine du coeur s'installe à la gare les mardis soirs

Par Auriane Poillet

publié le 8 janv. 2024

Article

Solidarités

© Alain Fischer

Cet hiver, le foodtruck de la Cuisine du Cœur s’installe tous les mardis soir sur le parvis de la gare, devant l’arrêt de tram. Environ 200 repas y sont servis pour les plus démuni-es.

Les personnes dans le besoin, avec ou sans domicile, ont la possibilité de bénéficier sans conditions d'un repas chaud tous les soirs à proximité de la gare. Le mardi, la Cuisine du Cœur prend le relais d'associations telles que Le Fournil, Le Vieux-Temple, Nikodem, Magdalena, Épisol ou encore Accueil SDF.

«Il y a un vrai besoin d'alimentation», ressent Akim Slaimi, porteur du projet au Budget Participatif. «En ce moment, on sert environ 200 repas. Pouvoir manger chaud est très important ; être rassasié-e pour qu'il y ait de la force.»

Chaque mardi, l'équipe de cuisine de Point d'eau, chapeautée par Akim, Nathalie, Donald et Henni, s'active afin de préparer un repas complet : box salade fraîche, soupe chaude, plats cuisinés, sandwich, yaourt, fromage, café et thé. «On propose aussi du végétarien, du halal... pour que tout le monde ait quelque chose à manger qui lui plaise.»

Les cuisiniers et les cuisinières sont des personnes accueillies qui s'investissent dans les ateliers Un monde Gourmand. «Cela sert à remobiliser les personnes, et il y a énormément de volontaires. Ils connaissent les besoins des gens à la rue, les quantités qu'il faut préparer, etc.» En plus de la nourriture, des couvertures et des vêtements chauds sont distribués à tous les gens dans le besoin, qui peuvent se servir plutôt deux fois qu'une.