Don du sang : l'EFS recherche aussi les sangs rares !

Par Auriane Poillet

publié le 10 janv. 2024

Article

Santé

© EFS

Du 29 janvier au 4 février, l'Etablissement Français du Sang (EFS) lance une campagne nationale, à la recherche de donneurs et de donneuses au sang rare. Explications.

En offrant une heure de son temps, un don du sang permet de sauver trois vies. Accidents de la route, interventions chirurgicales, maladies graves.... Chaque jour, les dons de sang sauvent la vie d'hommes, de femmes et d'enfants victimes d'hémorragies ou atteints de maladies de sang, de drépanocytose* ou encore de cancer.

10 000 dons quotidiens sont nécessaires selon l'EFS. Et ce, tous groupes sanguins confondus.

Le pouvoir de sauver des vies

En France, les groupes sanguins les plus répandus sont les groupes A et O. Mais les sangs les plus rares sont également recherchés pour les transfusions de certains malades. Un groupe sanguin est considéré comme tel lorsqu'il concerne moins de 4 personnes sur 1000. Environ 250 groupes sanguins de ce type sont répertoriés sur le territoire.

Très rarement, le groupe sanguin de certaines personnes n'est ni A, ni O, ni B, ni AB. Il porte alors un autre nom, tel que «Bombay» (qui concerne une personne sur un million en Europe), ou «Rhésus nul».

Votre groupe sanguin est-il rare ?

«Savez-vous qu'en fonction des individus et notamment de leur bagage génétique, les groupes sanguins varient ? Dans une zone géographique donnée, certains groupes sont fréquents, d'autres rares. Le brassage des populations et notre histoire influent sur les groupes sanguins», apprend-on sur le site internet de l'EFS.

En France, votre groupe sanguin a plus de chance d'être rare si vous ou vos ancêtres êtes originaires d'Afrique, des Caraïbes (Martinique, Guadeloupe, Guyane) ou de l'Océan Indien (La Réunion, Mayotte, Comores...). Le continent africain et les Caraïbes comptent la plus grande diversité de groupes sanguins au monde.

C'est donc l'objet de cette campagne nationale : «Il faut davantage de donneurs possédant un groupe sanguin peu fréquent ou rare. Nous devons parvenir à une représentativité la plus forte possible de la diversité des donneurs de sang et de la diversité de la population française transfusée

La France est un pays riche dans sa diversité. Pour soigner efficacement l'ensemble des patient-es en attente d'une transfusion, l'EFS a besoin de donneurs et de donneuses de sang de toutes les origines.

La drépanocytose, un cas concret

Cette maladie génétique, qui est la plus répandue, touche en majorité les populations des Antilles et de l'Afrique sub-saharienne. Les personnes qui en sont atteintes souffrent d'une déformation de leurs globules rouges, responsables du transport de l'oxygène dans le sang. Des transfusions sanguines sont nécessaires régulièrement.

Infos pratiques

Des collectes de sang sont régulièrement organisées à Grenoble. Retrouvez les prochaines collectes sur le site internet de l'EFS. Il est aussi possible de prendre RDV à La Maison du don du lundi au samedi.

c'est où ?