La cité de l'Abbaye en voie de réhabilitation

Par Auriane Poillet

publié le 23 janv. 2024

Article

Urbanisme

© Auriane Poillet

Située le long de l'avenue Jeanne D'Arc dans le secteur 5, la cité de l'Abbaye est reconnaissable à ses volets verts. Une réflexion quant à son devenir est en cours. A l'occasion du Conseil municipal du 5 février, le groupement OGIC a été désigné comme opérateur privé pour réhabiliter cette ancienne cité ouvrière.

La cité de l'Abbaye et son patrimoine vieillissant ont échappé à une démolition. Un projet de réhabilitation a vu le jour suite à une réflexion entamée en 2018, lorsque la Ville de Grenoble s'est engagée avec ACTIS, propriétaire, et l'EPFL-D à préserver 14 immeubles de la cité.

Architecture remarquable

Cet ensemble, sorti de terre entre 1928 et 1931 et labellisé architecture remarquable en 2003, est composé de bâtiments formant trois îlots urbains : Riboud, le plus au nord, Charpin et Bonnevay. «C'est une cité ouvrière historique à laquelle les habitants sont réellement attachés», insiste Isabelle Peters, maire adjointe du secteur 5.

Les douze bâtiments qui composent les îlots Charpin et Bonnevay vont faire l'objet d'une réhabilitation par la Ville de Grenoble et son concessionnaire la SPL Sages. Suite à une consultation, le groupement OGIC a été désigné comme opérateur en charge de ce projet lors du conseil municipal du 5 février. «C'est un projet qui nous ressemble puisqu'il contribue à rendre la ville plus belle, plus solidaire et plus économe en ressources», raconte Magali Lecoadic, du groupement privé.

Prendre soin de la ville

«Ici, on a fait un choix volontariste de réhabilitation qui s'inscrit dans une politique de prendre soin de la ville et de l'existant», explique Margot Belair, adjointe à l'urbanisme.

Les bâtiments seront rénovés de sorte à mettre en valeur leurs caractéristiques patrimoniales. Les murs, les menuiseries et les toitures seront ainsi restaurés. L'isolation sera retravaillée de l'intérieur et les espaces seront redistribués. Les logements, qui iront du T1 au T5, sont tous traversants avec une belle hauteur sous plafond. Cette réhabilitation suivra les recommandations de la charte de l'habitat favorable à la santé.

Auriane Poillet
L'îlot Charpin de la Cité de l'Abbaye.

En tout, cette partie de la cité comptera 135 logements en accession dont 16 en habitat participatif, une résidence étudiante qui contiendra 90 chambres, un centre de santé AGECSA de 400 m2 ainsi que des locaux en rez-de-chaussée pour des activités de service ou d'économie sociale et solidaire.

L'îlot Riboud par Actis et Grenoble Habitat

Situé au nord de la Cité, le bâtiment en U de l'îlot Riboud, dont Actis est le propriétaire, a été démoli. Le bailleur doit y construire un immeuble de logements sociaux neufs. Le rez-de-chaussée sera destiné à des locaux communs et à un local associatif. La deuxième partie de cet îlot appartient à Grenoble Habitat qui assurera la réhabilitation des bâtiments restants afin de proposer une offre de 32 logements locatifs sociaux.

Les bâtiments de l'îlot Riboud devraient être livrés à partir de 2026, ceux de l'îlot Bonnevay en 2027 et ceux de l'îlot Charpin en 2028.

En attendant, les «Volets Verts» font vivre l'Abbaye

Une démarche d'urbanisme transitoire, les «Volets Verts», a fait vivre la cité de l'Abbaye. L'objectif était d'animer la cité vidée de ses occupant-es et de tester des usages. Deux collectifs d'associations, le Grand collectif et le collectif Voisin, se sont implantés sur l'îlot Charpin. Tandis que l'Abri Jeunes permettait à des personnes dans le besoin de trouver un toit. Des services municipaux s'y sont également installés.

Alain Fischer
L'atelier de réparation de vélo Abbaye Cyclette fait partie du collectif Voisin.

«On a engagé un dialogue avec chacun des occupants de l'urbanisme transitoire pour prolonger leur installation pendant un an. Et voir comment ces projets peuvent se poursuivre ici, pour certains, ailleurs, pour d'autres», explique Yann Mongaburu, conseiller municipal délégué à l'urbanisme transitoire. «Il y a trois ans, on avait lancé la deuxième vie des Volets Verts. Aujourd'hui, il s'agit de la troisième vie des Volets Verts qui vont perdurer et reprendre de la couleur.»

Infos pratiques

c'est où ?