Teisseire-Malherbe : une semaine dédiée aux droits des femmes

Par Auriane Poillet

publié le 20 févr. 2024

Article

Solidarités

Théâtre-forum d'autodéfense féministe avec l'association La Pagaille.

© Dian Lougard

Spectacles, table-ronde, ateliers, expositions... la Maison des Habitant-es (MdH) Teisseire-Malherbe célèbre tous les droits des femmes, du 4 au 8 mars 2024.

Du 4 au 8 mars, la MdH Teisseire-Malherbe propose des animations pour tous les publics et tous les âges autour des droits des femmes. Droit à la sécurité, au soutien, à être visible, à la santé ou encore le droit de prendre du temps pour soi... le sujet est vaste. 

«On a souhaité faire ce focus parce que l'on s'est rendu compte qu'il y a pas mal de femmes qui fréquentent la MdH et qui sont victimes de différents types de violence, qu'elles soient conjugales, physiques, psychiques, économiques ou qu'il s'agisse de privation de libertés ou d'un départ précipité du domicile», explique Morgane Rabaté, agente de développement local au sein de la structure. «L'objectif est de développer du pouvoir d'action dans des situations difficiles. Dans l'idéal, on aimerait aussi aller vers un public masculin qui peut prendre conscience de ces problématiques et même se positionner comme allié.»

Voir et participer 

Des spectacles sont au programme. On retrouvera, mardi 5 mars, le one woman show La complainte de la ménagère mis en scène et interprété par Malika Bazega, artiste locale. Une répétition ouverte de Vivantes ! Le cabaret des femmes libérées, un spectacle en création de la compagnie En Jeux et du Planning familial, est aussi proposée jeudi 7 mars. Et Parents mode d'emploi dans le cadre des Dérangeantes, festival organisé par le Planning familial sera à découvrir vendredi 8 mars.

Côté atelier, il sera possible de participer au théâtre-forum d'autodéfense féministe avec l'association La Pagaille, lundi 4 mars ; à l'atelier parent-enfant autour des questions d'égalité filles-garçons avec la santé scolaire, mercredi 6 mars ; ou à un atelier de fabrication de protections périodiques lavables avec l'association Bon Sang!. 

La semaine se terminera vendredi 8 mars avec une soirée festive où il sera notamment possible de s'initier à la danse ! 

Une MdH accueillante

En février, l'ensemble de l'équipe de la Maison des Habitant-es s'est formé avec l'association Issue de secours. «La formation était axée sur les violences faites aux femmes, les mécanismes d'emprises, etc», raconte Morgane Rabaté. «L'idée était de partir des situations que l'on a rencontrées pour se former à mieux accueillir la parole, mettre en sécurité, évaluer le danger, orienter. Il s'agit en fait des premiers secours que l'on peut apporter aux femmes qui arrivent ici avec des situations difficiles.»

Infos pratiques

Des femmes et des hommes, une exposition réalisée par des élèves du lycée Louise Michel, et 1 + 1 = 11 à destination des enfants sont visibles dans le hall de la MdH et dans la ludothèque jusqu'au 14 mars.

c'est où ?