Pascal Servet, alias Bill, prince des Bulles

Par Anna Figari

publié le 29 févr. 2024

Article

Patrimoine et Histoire

© Mathieu Nigay

Pour vous plonger dans l'histoire du Téléphérique de Grenoble Bastille, 90 ans cette année, rien de mieux que de rencontrer... Bill la Cabine ! Casquette en feutrine vissée sur la tête, vêtu de son inséparable veste bleu marine, le bonhomme semble plus vrai que nature. Et pour cause.

Auteur et comédien, féru de spectacle vivant et d'histoire – il a à son actif, trois créations de spectacles sur la Bastille –, le Grenoblois Pascal Servet campe le personnage qu'il a construit de toutes pièces pour nous faire revivre une tranche de vie du téléphérique. Et quelle tranche !

«De 1934 à 1976, on ne grimpait pas à la Bastille sans son ou plutôt ses cabiniers (ils étaient deux, un pour chaque cabine), explique Pascal Servet. En liaison téléphonique avec les deux gares, il rassurait les gens et n'avait d'ailleurs pas le droit d'embarquer sans être équipé d'une corde dont la longueur était équivalente à la distance entre le téléphérique et le sol !»

Si l'arrivée des bulles a chassé Bill, l'exposition que Pascal prépare avec designer et scénographe, anecdotes à l'appui, rendra hommage aux cabiniers. Visible en juillet et août 2024, elle restituera l'atmosphère de «ces voyages mécanico-poétiques».