Tour Perret : Faucon pèlerin en sa nouvelle chapelle

Par Auriane Poillet

publié le 29 févr. 2024

Article

Environnement

© Auriane Poillet

Saviez-vous qu’un faucon pèlerin vient régulièrement se poser et s’abriter en haut de la tour Perret ? Pour lui permettre de continuer à vivre tranquillement pendant les travaux, la Ville de Grenoble, sur les préconisations de la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) et avec sa collaboration, a installé un nouveau nichoir sur le toit de l’Hôtel de Ville, à 45 mètres de hauteur.

Habitué des milieux verticaux et montagneux, le faucon pèlerin utilise la tour Perret comme perchoir et lieu de nourrissage, à l'image d'un «restaurant panoramique».

«Le parc Paul Mistral est pour lui un endroit de choix pour chasser», explique Clarisse Novel, chargée de communication pour la LPO. «Il y a peu de villes qui peuvent dire qu'un faucon pèlerin vit à proximité de ses habitant-es. C'est une opportunité et c'est pour cela qu'on fait tout pour protéger cet oiseau.»

Tout l'enjeu réside maintenant dans la capacité du faucon pèlerin à «déménager» et à se sentir suffisamment bien pour envisager de se reproduire dans ce nouveau nichoir, loin du chantier de la tour Perret et de ses désagréments.

«Le nichoir est une plateforme très rudimentaire. Il n'a pas besoin de poils ou de mousse, comme les mésanges. Des graviers lui suffisent. Comme il se déplace dans le parc, le faucon trouvera naturellement le nichoir. Cela ne veut pas forcément dire qu'il va s'y reproduire. La LPO propose, la nature dispose.»

Le faucon pèlerin grenoblois saura-t-il saisir sa chance ? 

Infos pratiques

c'est où ?