Festival : Grenoble à livres ouverts

Par Annabel Brot

publié le 29 févr. 2024

Article

Culture

Du 3 au 7 avril, le Printemps du Livre accueille une quarantaine d’auteurs, autrices, illustrateurs et illustratrices pour des échanges, des débats ainsi que moult surprises originales et grand public. Placée sous le signe de la proximité, cette 22e édition se déploie dans toute la ville, investit la BEP (Bibliothèque d’Étude et du Patrimoine) mais aussi de nouveaux espaces et arbore une programmation jeunesse aussi foisonnante qu’alléchante !

Organisé par la Ville de Grenoble, le festival propose dès le 20 mars les Éclats de lectures : des interventions impromptues sur tout le territoire (parcs, Maisons des Habitant-es, lieux associatifs...), où les compagnies locales Les Veilleurs, en résidence au Théâtre municipal de Grenoble, et Anagramme mettent en voix les livres du Printemps pour inviter chacun-e à s'approprier l'évènement.

Au cœur du festival

À partir du 3 avril, des rencontres ont lieu dans les bibliothèques de quartier : Alliance, Teisseire-Malherbe, Kateb Yacine... Puis la BEP devient le cœur du Printemps avec la grande librairie qui s'installe dans le hall tandis que des échanges et tables rondes se déroulent au 6e étage.

Le festival investit aussi le Totem, situé à proximité. Le public pourra naviguer entre ces deux espaces pour écouter Julia Malye, Valérie Zenatti, Sylvain Prudhomme, Véronica Raimo ou François Baranger, assister à une rencontre croisée entre Éric Reinhardt et Agnès Mathieu-Daudé, découvrir une lecture théâtralisée d'Enzo Cormann par Troisième Bureau ou encore un one-woman-show où Cécile Coulon livre une réflexion pleine d'humour sur l'écriture.

Pour faire le lien entre les deux bâtiments, la place Valentin-Haüy accueillera de nouveaux Éclats de lectures et sera aménagée avec six chalets abritant animations littéraires, maisons d'édition locales et petite restauration. C'est aussi là que se tiendra pour la première fois la vente annuelle des documents déclassés de la bibliothèque municipale, avec des livres, revues, BD, albums, jeux, CD... accessibles à bas prix.

Essaimage

Cette année, le festival explore de nouveaux lieux pour toucher un public toujours plus large tout en s'adaptant à la spécificité des propositions : rendez-vous littéraire et musical à la Bobine, spectacle dessin et photo au Ciel, lectures autour de la montagne avec Pierre Bailly et Clara Arnaud en parcourant l'expo Alpins 7 000 ans d'histoires au Musée dauphinois...

La rencontre d'ouverture se tient à Hôtel de Ville : réunissant Edmond Baudoin et Emmanuel Lepage autour de leur BD Au pied des étoiles, elle reviendra sur l'origine de cette collaboration, née d'un voyage au Chili avec des élèves du lycée Vaucanson. Le Printemps du Livre va également dans les différents quartiers de Grenoble : à la MdH Teisseire-Malherbe pour un temps d'échange avec le sociologue Didier Eribon, à l'Espace 600 pour une lecture du Grand Secours de Thomas B. Reverdy, mise en musique par JP Nataf (ex-leader du groupe Les Innocents).

Valeurs sûres

On retrouve aussi les indémodables lectures et parcours en correspondance au musée de Grenoble pour une quinzaine de rendez-vous avec Sarah Chiche, Yasmine Chami, Arthur Dreyfus, Marie Détrée, Thomas Baas... Le Théâtre municipal de Grenoble programme une lecture de Leurs enfants après eux de Nicolas Mathieu tandis que la Cinémathèque organise des projections à la salle Juliet-Berto, notamment Come prima de Tommy Weber : un film adapté de la BD éponyme d'Alfred, qui sera présent pour animer la séance.

Enfin, Nicodème, lieu de restauration et de convivialité notamment pour les personnes en situation de précarité, accueille comme chaque année une rencontre qui fait suite aux ateliers proposés par la Bibliothèque des Relais Lecture aux publics éloignés. C'est avec Nathacha Appanah qu'ils pourront échanger, autour de son dernier ouvrage La Mémoire délavée. 

Coup de jeune !

©Festival du livre jeunesse Occitanie
Durant tout le festival, deux lieux sont dédiés à la jeunesse. Comme l'an dernier, le 5e étage de la BEP accueille un espace animé par la Maison des Jeux, un coin lecture pour bouquiner les livres, BD et albums du Printemps, ainsi que de nombreux ateliers (dessin, origami) proposés par des artistes grenoblois-es : Wakiko Tsuboï, Sofie Melnick...

De plus, le Printemps investit cette année le Muséum avec une programmation tout spécialement pensée pour les familles. Elle réunit pêle-mêle : Skeletos, un spectacle rigolo, musical et illustré signé Denis Baronnet et Gaëtan Dorémus, des lectures mises en voix par les invité-es (Simon Grangeat, Julia Thévenot, Florence Hinckel...) qui s'adressent aux plus jeunes comme aux ados, des conférences décalées et des temps créatifs autour de thèmes qui font pétiller l'imaginaire des enfants : les ogres, les sorcières...

D'autres belles surprises sont à l'affiche : au Grand Théâtre, un concert dessiné de Julien Neel autour de Lou, sa célèbre BD jeunesse qui vient de fêter ses vingt ans, au musée de la Résistance une lecture où Rachel Corenblit fera entendre des extraits de son roman ado Comme une famille pour explorer l'Histoire à travers un récit authentique nourri de témoignages. Du mercredi au vendredi, une cinquantaine de rencontres entre les auteurs, autrices et les scolaires (de la primaire au lycée) sont aussi organisées. Préparées avec les enseignant-es, elles se déroulent pour la plupart dans les bibliothèques de quartier et sont ouvertes au grand public.

Infos pratiques