Tétraktys : trente ans d’engagement international

Par Alice Colmart

publié le 10 mai 2024

Article

International

© Tétraktys

Le 6 juin prochain, Tétraktys fêtera ses 30 ans. L’occasion de revenir sur l’histoire de cette ONG locale qui s’engage dans le monde entier pour mettre en valeur les patrimoines culturels et naturels.

Anthropologues, hydraulicien-nes, architectes ou encore guides de haute montagne : Tétraktys, créée en 1994 à Grenoble, rassemble près d’une trentaine d’expert-es.

Bénévoles, ils et elles accompagnent le montage de projets de valorisation touristique dans les pays où évolue l’ONG. Son conseil d’orientation est animé par des personnalités issues de différentes structures spécialisées dans le tourisme rural et de montagne : l’Afrat, le Centre Régional et Européen du Tourisme et la Grande Traversée des Alpes.

Une trentaine de pays

«Au départ, le but était de former des guides touristiques au Mali, au Maroc ou encore au Sénégal», raconte Raphaël Trouiller, directeur de l’ONG. À partir des années 2000, Tétraktys commence à accompagner les territoires partenaires des collectivités françaises «sur la structuration d’une offre touristique, sur la valorisation des patrimoines naturels et culturels et leur préservation».

Une trentaine de pays seront concernés, sur quatre zones principales : l’Amérique latine, l’Afrique de l’Ouest, l’Asie et la Méditerranée. «Généralement, en fonction des besoins, un binôme, composé d’un-e chef-fe de projet et d’un-e expert-e est envoyé sur place.»

Au fil des années sont nés de nombreux projets, parmi lesquels l’aménagement touristique de la grotte de Konglor Natane, au Laos. Sans oublier une initiative d’envergure : la Grande Traversée de la Palestine. «Il s’agit d’un sentier dévoilant le patrimoine de la Palestine. L’occasion, pour les Palestinien-nes, de se réapproprier leurs richesses culturelles et naturelles.»

Infos pratiques

c'est où ?