Un festival des Arts du récit en bonnes voix

Par Annabel Brot

publié le 10 mai 2024

Article

Culture

© ADR

Du 15 au 23 mai, le festival des Arts du récit invite petit-es et grand-es à s’en laisser conter avec une centaine de rendez-vous à travers le département.

Stéphène Jourdain, directrice du festival, a pensé cette 37e édition comme une «grande fête de la parole et de l’imaginaire, où conteurs et conteuses émérites et nouvelles voix prouvent toute la vitalité des arts du récit, avec une belle créativité des formes et une grande modernité de propos».

Parmi les invité-es, on croise des fidèles : Jihad Darwiche, Myriam Pellicane, Frédéric Naud… mais aussi des jeunes talents comme Alex Pattie et son humour «so british» ou Delphine Garczynska, qui revisite les contes traditionnels pour inviter les enfants (dès 6 ans) à apprivoiser leurs peurs.

Se déployant dans ses lieux partenaires habituels (bibliothèques et Théâtre Municipal de Grenoble, Musée dauphinois…), le festival investit cette année beaucoup de nouveaux espaces (Minimistan, La Basse Cour, association Beyti, bar-resto Hüb…) et déroule des propositions novatrices tout public : concert conté, cabane à histoires, yoga raconté, récit cuisiné…

Il tient aussi le pari de « résonner avec le monde d’aujourd’hui à travers des spectacles qui explorent la notion d’identités multiples » : le rapport à la langue et aux préjugés qu’elle véhicule avec Koulounisation, un solo percutant de et avec Salim Djaferi, le récit intime et la construction de soi avec Au non du père, où Ahmed et Anissa Madani interrogent les liens familiaux avec beaucoup de finesse.

Infos pratiques